Votre panier est vide  Votre compte

Les plantes en général

Comment utiliser les plantes ?

Les plantes médicinales et aromatiques  PAM rentrent dans la composition de nombreux produits pharmaceutiques.  

Les PAM contiennent des principes actifs qui ont des effets thérapeutiques spécifiques dont l’action est la résultante des actions synergiques de tous leurs constituants.

Les principes actifs provenant des plantes comme la bourdaine (sedr), le marron d’Inde (Abellud n’wuccen), l’oranger (tchina), l’Eucalyptus (Kalatous) , les pins sont présents dans près de 100 médicaments. Les menthes (naânaâ, zaêter) et la belladone (buqnini, ichqem) rentrent dans la composition de près de 200 médicaments ; le pavot  (Adekkuc, ahrir g-igran) dans près de 400 spécialités pharmaceutiques.

Les plantes à visée médicinale sont proposées sous diverses formes: tisanes, poudres, extraits, huiles essentielles, etc.

 

TISANES

Les trois façons de préparer une tisane sont l’infusion, la décoction et la macération. Pour cela, il nous faut de l’eau et des plantes. La tisane est filtrée avant de la servir

Infusion : L’infusion s’obtient selon le mode de préparation du thé. De l’eau bouillie est versée sur les parties de plantes à infuser, généralement les feuilles et les fleurs. Le récipient est mis hors du feu et à couvert. Après un temps d’infusion de 5 à 10 minutes, on filtre. La quantité de matière végétale dépend de la prescription, en moyenne 2 à 3g sont nécessaires (correspond à 1 cuillère à café).

Il est recommandé d’utiliser un récipient en faïence, en terre ou en émail. L’infusion obtenue doit être bue rapidement, les principes actifs ainsi extraits étant souvent volatils.

Décoction : Dans le cas de la décoction, les plantes sont bouillies dans l’eau ou dans le vin. On met les plantes dans l’eau froide qu’on porte à ébullition dans un récipient couvert pendant un temps plus ou moins long (de 10 à 30 minutes). Généralement, la décoction concerne les rhizomes, racines, et écorces. Pour faciliter l’extraction d’un maximum de principes actifs, il est préférable de couper les parties à utiliser en menus morceaux.

Macération : Cette opération nécessite un long trempage à froid des plantes. On couvre et on laisse reposer au frais (pas au réfrigérateur) pendant une durée pouvant aller d’une nuit à plusieurs semaines. Le liquide de macération pouvant être de l’eau, de l’alcool, de l’huile, du vinaigre ou du vin.

  

Les plantes aromatiques et médicinales sont utilisées entièrment ou en partie (feuilles, fleurs, bourgeons floraux, racines, ....) soit fraiches ou séchés. se présentent sous forme de poudres,                                                                        

POUDRES: Ce sont les parties de plantes séchées qu’on broie à l’aide d’un mortier ou d’un moulin. L’objectif étant de les rendre utilisable délayées dans l’eau. Elles peuvent aussi servir à faire des extraits et à être incorporés dans la nourriture.

 EXTRAITS: Les extraits sont des préparations concentrées  liquides, solides ou de consistance intermédiaire. Les extraits sont préparés par macération, percolation ou d'autres procédés appropriés. Si le solvant (eau, alcool, vin,  ...) est ensuite évaporé, on parle d’extrait sec.

HUILES ESSENTIELLES- HE (voir en à travers les différentes rubriques)

 

×